Aller au contenu principal

Domaines d’application

L’oreille est le plus puissant capteur sensoriel du corps humain. Plus de 80% de la stimulation reçue par notre cerveau provient de notre oreille. Son rôle de stimulation cérébrale d’une part, et son action positive sur la plasticité cérébrale d’autre part, expliquent son interaction dans de nombreux domaines d’application. La Méthode Tomatis® est un outil complémentaire à une prise en charge thérapeutique ou pédagogique. Elle permet d’en décupler les résultats obtenus, et ainsi de réduire sensiblement la durée d’un accompagnement traditionnel. On peut y avoir recours à tout âge de la vie (enfant, adulte, sénior) tant pour son développement personnel que pour lutter contre des troubles ou difficultés.

Demande d'information

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre documentation complète, accéder aux ateliers de travail en ligne gratuits et suivre l’ensemble de notre actualité et de nos événements.

S'inscrire

Attention

L'attention est la capacité à sélectionner et à maintenir dans la conscience un événement extérieur ou une pensée. Elle correspond à un état général d'éveil et de vigilance qui permet au système nerveux d'être réceptif à toute forme d'information lui parvenant. Les difficultés d'attention vont concerner les enfants ou adultes qui ne peuvent rester concentrés pendant des périodes suffisamment longues sur un travail à effectuer, même si par ailleurs, celui-ci ne demande que peu d'effort intellectuel et présente un caractère routinier ou familier (par exemple, un travail de révision ou de recopiage).

Une modalité particulière de l'attention est la capacité à pouvoir partager son attention entre plusieurs sources d'informations ou tâches à effectuer. Cette modalité attentionnelle, très coûteuse sur le plan cognitif, constitue, lorsqu'elle est défaillante, une source de difficulté et de souffrance considérable pour l'enfant en situation scolaire.

En plus de son action générale de stimulation cérébrale (on parle d'éveil cortical), la Méthode Tomatis® peut avoir une action très positive sur l'attention sélective. En effet, le procédé Tomatis® repose sur une bascule électronique qui provoque un contraste sonore destiné à surprendre le cerveau constamment et de façon naturelle.

Le but est d’aider le cerveau à développer des mécanismes automatiques de détection du changement. Une fois ces mécanismes bien assimilés, l’individu peut plus facilement sélectionner l’information pertinente et décider de rejeter ou discriminer les évènements secondaires.

Pour cette raison, la Méthode Tomatis® est une méthode complémentaire pour accompagner les enfants et adultes souffrant de troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA / TDAH).

Attention Tomatis

Apprentissage

L’apprentissage est l’ensemble des mécanismes par lesquels nous acquérons des automatismes, des savoirs ou des connaissances. Il se définit par la capacité à changer son comportement de façon cohérente et persistante en réponse à une information ou à un évènement extérieur. L’apprentissage dépend donc de l’aptitude d’un individu à faire évoluer son comportement en fonction de l’expérience. Il existe de très nombreuses méthodes d’apprentissage comme l’apprentissage par la récompense, par l’échec, par l’imitation, par la répétition, par la créativité… Quelle qu'en soit la méthode, l’apprentissage suppose la capacité du cerveau à réorganiser en permanence le réseau de neurones pour intégrer un comportement nouveau et faciliter son exécution. On parle de « plasticité cérébrale ». Ainsi, grâce à la plasticité cérébrale, lorsque le même événement se répète, le comportement en réponse est plus rapide, plus précis et plus intuitif.

Grâce à des contrastes sonores agencés pour surprendre le cerveau de façon naturelle, la Méthode Tomatis® agit sur cette plasticité cérébrale. En effet, elle aide le cerveau à mettre en place des mécanismes de détection et d’analyse du changement. Ainsi, la Méthode Tomatis® est une pédagogie qui vise à apprendre à l’individu à prêter une attention particulière à un événement externe et nouveau. Elle facilite donc l’intégration d’une information nouvelle et permet à l’élève d’améliorer ses compétences générales et académiques. C’est pourquoi la Méthode Tomatis® est actuellement proposée dans des centaines d’écoles publiques et privées en complément d’un enseignement traditionnel.

Au cours de sa scolarité, l’enfant apprend principalement de ses erreurs. S’il est normal et nécessaire de commettre des erreurs pour progresser, c’est la persistance de certaines erreurs ciblées et systématiques qui doit mener à parler de troubles de l’apprentissage, pour la plupart regroupés sous l’appellation des « DYS ».

Ces problèmes d’apprentissage n’ont aucun lien avec l’intelligence mais caractérisent une difficulté pour l’enfant à exploiter correctement le réseau neuronal ou certaines aires cérébrales. Le but de la Méthode Tomatis® est justement de permettre à l’enfant de mettre en place des circuits compensatoires. En d’autres termes, s’il n’est pas possible de guérir d’un trouble de l’apprentissage, il est possible de le contourner ou de le compenser, en permettant au cerveau d’exploiter d’autres réseaux de neurones. Par exemple, pour les troubles de l’apprentissage liés au langage, la Méthode Tomatis® facilite le décodage et l’analyse des sons et peut être une aide précieuse dans les cas de dyslexie en complément d’un accompagnement orthophonique.

Voix et langage

La voix

La justesse avec laquelle nous percevons et analysons un son conditionne nos facultés à le reproduire. Une émission vocale de qualité exige également une bonne auto-écoute, c’est-à-dire qu’elle nécessite de pouvoir écouter sa propre voix pour en mesurer l’exactitude, la qualité et l’intensité.

Le son de notre voix est principalement transmis à l’oreille par la vibration des os de notre tête : c’est la conduction osseuse. On l’oppose à la conduction aérienne, c’est-à-dire au son qui nous vient de l’extérieur. Ce son est analysé par le cerveau qui en retour ordonne un ajustement du geste vocal. Il existe donc un va-et-vient permanent entre notre oreille, notre cerveau et notre voix. C’est le principe même de la boucle naturelle audio-vocale. Lorsque cette boucle est perturbée, généralement pour des raisons émotionnelles ou cognitives, c’est notre écoute et au final notre voix qui s’en trouvent compromises. Cette défaillance peut impacter son rythme, son timbre, sa couleur ou son intensité.

Il peut en résulter un manque du désir de communiquer, une difficulté à prendre la parole, un manque de fluidité verbale, un manque de justesse et de précision, un manque ou déséquilibre du timbre produisant des voix trop sourdes, trop aigües ou nasillardes, un manque d’expressivité de la voix ou la perte du contrôle de l’intensité.

En travaillant activement sur la boucle audio-vocale par conduction osseuse et aérienne, la Méthode Tomatis® se propose justement de rétablir le lien qui relie le cerveau, l’oreille et la voix.

 

Le langage

Par son action sur la relation oreille-voix-cerveau, la Méthode Tomatis® est également utile pour aider les personnes présentant un retard dans l’acquisition du langage. En effet, le langage verbal est déterminé par une chaîne complexe de sons articulés et agencés selon un rythme bien particulier. Ce rythme est basé sur la hauteur et la durée des fréquences émises ainsi que l’intensité portée sur chaque son. Le rythme d’une langue est marqué principalement par les accents toniques que l’on retrouve sur les attaques des mots et les voyelles longues. La parole relève de notre capacité à gérer consciemment ces sons. C’est ce qu’on appelle « la conscience phonologique ». Un manque de conscience phonologique est donc une difficulté à percevoir et donc manipuler les sons du langage.

En retraitant instantanément la voix du sujet et en la transmettant par conduction osseuse et aérienne, la Méthode Tomatis® favorise la perception des sons fondamentaux du langage et peut aider les enfants présentant des troubles du langage en complément d’un accompagnement professionnel.

Tomatis voix langage

Contrôle des émotions

Si l'on perçoit l'importance de bouger pour entretenir son corps, on ne réalise pas toujours qu'il est aussi important d'entretenir son cerveau. C'est en le stimulant par l'envoi de messages sensoriels qu'il nous dynamise et nous détend. Comme l'oreille est le plus important canal de passage des messages sensoriels du corps humain, on comprend sans difficulté son rôle.
Cette stimulation peut être déficiente lorsque le cerveau déclenche un mécanisme de protection. Ce mécanisme peut se produire à la suite d'un événement ponctuel traumatisant appelé « choc émotionnel ». Le cerveau a également tendance à se protéger progressivement lorsque l'environnement externe l'agresse. Ce peut être le cas de personnes confrontées à une réorganisation du rythme de vie, à l'accroissement de responsabilités, à la perte de repères, à la pression sociale.

La Méthode Tomatis® agit sur le système limbique (partie médiane du cerveau) auquel le système auditif est relié. Cette partie est, entre autres, responsable des mécanismes de l'émotion, de la mémoire et de l'apprentissage. Par ailleurs, l'organe de l'oreille interne appelée « cochlée » joue le rôle de charge corticale.Ainsi, par son action sur le système limbique et le cortex préfrontal, la Méthode Tomatis® va intervenir dans la régulation des troubles de l'émotion relatifs à la dépression et à l'anxiété. Elle va par ailleurs avoir une action efficace directe sur la régulation du stress.

Motricité et coordination

L'oreille n’est pas « uniquement » l’organe sensoriel le plus puissant du corps humain. Elle est également un organe moteur. En effet, dans la partie interne de l’oreille se loge un organe appelé « vestibule ». Ce dernier informe le cerveau du moindre mouvement de notre corps et reçoit en retour des instructions. Il est fortement impliqué dans notre motricité et notre coordination. Il agit donc comme relai actif de l’information sensorielle et influe directement (et avec d’autres parties du corps) sur la motricité, la latéralité, la régulation du tonus musculaire et la verticalité.

Des difficultés dans le domaine de la motricité et de la coordination peuvent être liées à des défaillances de notre système vestibulaire et se traduire par des retards dans l’acquisition et l’exécution de gestes que nous apprenons en grandissant : marcher, courir, sauter, marquer le rythme avec le pied ou le doigt par exemple. Elles peuvent également prendre la forme de vertiges, des pertes d’équilibre, des nausées, de problèmes de verticalité…

En favorisant la transmission des sons graves et rythmés, la Méthode Tomatis® agit directement sur le vestibule et a un impact positif sur la motricité, la régulation du tonus musculaire et la verticalité. Par ailleurs, elle intervient de façon naturelle sur la latéralité auditive, participant ainsi à une meilleure coordination des mouvements gauche et droit.

Troubles du spectre autistique

Les troubles du spectre autistique (TSA) se caractérisent, entre autres, par une difficulté à interagir avec le monde extérieur et notamment par une anomalie dans la communication sociale. Une thèse qui fait référence à ce jour estime que les neurones miroirs ne seraient pas en mesure de fonctionner correctement. Ces neurones sont répartis de façon diffuse dans le cerveau. Ils ont un rôle important car ils activent des aires du cerveau impliquées dans le mouvement et le langage alors même que le sujet est passif et observateur. En réalité, ils sont essentiels pour la compréhension des actions, des intentions et des émotions d’autrui.

Ces neurones nous permettent de projeter un mouvement, de prédire une sensation et de ressentir l’empathie. En d’autres termes, ils nous aident d’une part à nous mettre à la place de l’autre et d’autre part à projeter notre action. Ils jouent donc un rôle essentiel dans nos interactions sociales et quotidiennes, qu’il s’agisse d’actions aussi simples que de « rendre un sourire » à quelqu’un, de ressentir l’émotion d’autrui ou de comprendre son action.

La Méthode Tomatis® est un système d’entrainement à la prédiction. En phase passive, grâce à de la musique traitée avec des contrastes spéciaux, le cerveau tente de décrypterces effets de changements.En phase active, le sujet émet un son qui est automatiquement corrigé par l’appareil. En réponse, il ajuste naturellement le son de sa voix pour la faire correspondre à ce qu’il perçoit. Par cet effet, les neurones miroirs de la zone du langage articulé sont directement sollicités.De cette manière, la Méthode Tomatis® peut être une aide aux personnes dont les troubles se caractérisent par des retards et des altérations du développement des capacités cognitives, communicationnelles et d’interactions sociales comme les troubles du spectre autistique (TSA) et les comportements qui lui sont parfois associés : le syndrome d'Asperger, les troubles du traitement sensoriel, ou le syndrome de Down.

La Méthode Tomatis® est un outil d’aide aux professionnels dans l’accompagnement de ces troubles mais ne saurait en aucun cas être exclusive.

Troubles du spectre autistique

Performances académiques

Voix chantée

C’est en accompagnant des chanteurs qu’Alfred Tomatis a établi qu’une défaillance d’écoute s’accompagnait d’une défaillance vocale. Plus précisément, il a déterminé qu’une émission vocale de qualité n'exigeait pas seulement une bonne écoute du message sonore venant de l'extérieur, mais aussi et surtout une bonne auto écoute, c'est-à-dire la capacité d'utiliser sa propre voix comme la source sonore à analyser et à contrôler en justesse, en intensité et en qualité.

L’auto écoute peut se réaliser à condition que la vibration sonore perçue soit correctement régulée par conduction osseuse – c’est-à-dire la voie de transmission du son par tous les os du corps et en particulier par la boite crânienne. Cette régulation osseuse est elle-même assujettie à un fonctionnement harmonieux de deux muscles situés dans l'oreille moyenne, et dont le rôle est de contrôler et d'amortir l'ensemble des vibrations transmises à l'oreille interne.La rééducation audio-vocale sous Oreille électronique a précisément pour but la mise en place d'un mécanisme d'auto contrôle de qualité.Ainsi, en fonction de la problématique vocale rencontrée, l'action de cette démarche pourra être ciblée sur :

  • Le manque ou la perte du désir de chanter
  • La difficulté à prendre la parole ou à chanter facilement, sans avoir l'impression de forcer ou de pousser sur sa voix
  • Le manque de fluidité verbale
  • Le manque de justesse et de précision
  • Le manque ou le déséquilibre du timbre, produisant des voix trop sourdes, trop aiguës ou trop nasillardes
  • Le manque d'expressivité de la voix, par défaut de modulation ou d'intonation
  • La perte du contrôle de l'intensité, que ce soit par défaut ou par excès

Langues étrangères

Chaque langue se caractérise par un rythme précis qu’il est nécessaire d’intégrer pour la parler correctement. C’est ainsi que durant notre enfance, notre cerveau a appris à repérer les structures phonétiques propres à notre langue maternelle. Inversement, nous avons également appris à négliger les structures phonétiques incompatibles avec notre langue. En réalité, dès le plus jeune âge nous apprenons à encoder le rythme de notre langue et ce notamment grâce à la voix de la mère. Ce code linguistique va rapidement constituer un frein à l'apprentissage d'une langue étrangère dans la mesure où celle-ci diffère des patterns sonores de la langue maternelle intériorisés dès la petite enfance.

La Méthode Tomatis® donne à toute personne désireuse d’apprendre une langue étrangère, la possibilité de s’approprier véritablement le rythme de cette langue. C’est sur ce rythme que vont pouvoir se greffer plus facilement le vocabulaire, la syntaxe et la grammaire. Une étude réalisée par sept universités dans le cadre d’un programme européen prouve une diminution par deux de la durée d’apprentissage grâce à la Méthode Tomatis®.

Veuillez prendre note que la Méthode Tomatis® est une approche pédagogique et ne peut être considérée comme un traitement médical. Dans le cas de problèmes complexes, nous vous conseillons d’utiliser la Méthode Tomatis® comme une aide complémentaire à un traitement médical ou thérapeutique.