Aller au contenu principal

Approche scientifique

Quand l’écoute est perturbée, c’est tout le système auditif qui est impacté. Or ce système est le plus puissant intégrateur sensoriel du corps et cette perturbation peut avoir de fortes répercutions sur notre développement personnel et notre bien-être. En travaillant à la base du processus de réception et d’intégration du message sensoriel, la Méthode Tomatis® aide à stimuler le cerveau et à réduire les problèmes liés à une mauvaise écoute. Par les liens qu’elle établit entre la psychologie, l’anatomie et la physiologie, la Méthode Tomatis® vous plonge dans le domaine des neurosciences et des sciences cognitives.

Attention

Attention

Aider le cerveau à développer des mécanismes de détection du changement

Votre cerveau a constamment besoin d’être surpris pour se tenir en éveil ! En effet, le cerveau est très sensible à tout changement qu’il ne parvient pas à anticiper. Il y prête une attention particulière et tente d’analyser ces événements soudains pour mieux les comprendre et les anticiper. Il développe ainsi des mécanismes de détection du changement qui sont essentiels pour une parfaite intégration de l’information. Lorsque l’attention est déficiente, il ne parvient pas à correctement assimiler ce changement. Une porte qui claque, une pensée qui surgit, une lampe qui s’allume sont autant d’événements qui peuvent nous distraire si nous ne parvenons pas à les assimiler correctement.

Les problèmes d’attention affectent aussi bien les enfants que les adultes. Un manque d’attention peut avoir des répercussions importantes sur de nombreuses autres fonctions cognitives et exécutives comme le langage, la mémoire, le raisonnement, la prise de décision et même le mouvement… Cela peut être également une source de souffrance pour un enfant en âge d’apprendre et d’aller à l’école.

Grâce à des effets de contrastes sonores spécialement agencés, la Méthode Tomatis® aide le cerveau à développer ces mécanismes de détection du changement et permet ainsi de mieux fixer son attention.

Dynamism

Dynamisme

Stimuler l’oreille et le cerveau

Plus de 80% de la stimulation sensorielle provient de notre oreille. Que l’on soit éveillé ou endormi, le cerveau est constamment assailli de stimuli provenant de notre oreille. L’importance de cet organe s’observe dès les balbutiements de la vie : l’oreille du fœtus est le premier organe sensoriel fonctionnel et moteur en état de marche, et ce dès le quatrième mois et demi de grossesse.

Dans l’oreille interne, c’est principalement la « cochlée » qui est en charge de stimuler le cerveau. Cet organe reçoit les sons environnants et les convertit en stimulation électrique. On parle alors de « charge corticale ». La cochlée joue donc un rôle fondamental dans le fonctionnement du cerveau puisqu’elle en est la principale source d’énergie. En d’autres termes, le son est nécessaire à notre développement personnel. Mais tous les sons n’ont pas la même valeur pour notre cerveau ! Plus la musique sera riche en sons aigus, plus la cochlée sera sollicitée, et plus la stimulation sera efficace. C’est pourquoi la Méthode Tomatis® fonctionne grâce àune bascule électroniquequi favorise la transmission des sons aigus. L’objectif est de permettre au cerveau d’y prêter une attention particulière et ainsi de le stimuler efficacement.

La musique de Mozart, qui est riche en harmonique, sert généralement de support pour créer ces effets de contrastes uniques.

Language

Langage

Activer la boucle audio-vocale

Selon le Dr Alfred Tomatis, « on parle avec son oreille ». On ne peut reproduire un son que si on le perçoit et l’analyse correctement. Plus précisément, la manière dont l’oreille et le cerveau captent le message sonore, détermine la façon dont nous le reproduisons vocalement. C’est le principe même de la boucle audio-vocale : un ajustement permanent entre le son émis et le son perçu. C’est ainsi que lorsque l’analyse du message sensoriel est perturbée à cause d’une mauvaise écoute, cette boucle est compromise. Notre voix va dès lors être également impactée. Nous en faisons l’expérience par exemple en cas de fort stress : la voix a tendance à "décrocher". Elle part dans les aigus ou à l’inverse s’éteint totalement.

En améliorant la perception phonologique et rythmique de notre propre voix, la Méthode Tomatis® aide à interpréter les sons fondamentaux du langage et vient en aide aux personnes présentant des troubles du langage et de l’apprentissage.

Motor skills and balance

Motricité et équilibre

Optimiser le potentiel du système vestibulaire

L’oreille est bien plus qu’un simple récepteur de sons ; elle est fortement impliquée dans notre équilibre, notre maîtrise du rythme et la coordination de nos mouvements. Essayez de marcher en bouchant l’une de vos oreilles et vous verrez que votre équilibre est sensiblement perturbé.

L’équilibre de notre corps dépend d’un organe de l’oreille appelé « vestibule ». Cet organe informe le cerveau du moindre de nos mouvements. Il permet de nous situer dans l’espace, de ressentir les mouvements de masse (accélération, freinage), et finalement de nous tenir debout en équilibre. L’oreille joue ainsi un rôle important dans le contrôle de notre posture et le maintien de notre équilibre. Par son action sur le système vestibulaire, la Méthode Tomatis® permet au corps de retrouver sa verticalité en repositionnant le squelette. En effet, sous l’effet des sessions d’écoute soutenues, on obtient la coordination des messages que les oreilles droite et gauche envoient au cerveau par le vestibule. Au final, les réponses motrices sont mieux coordonnées, plus fluides et mieux organisées.

C’est la raison pour laquelle la Méthode Tomatis® est une approche complémentaire dans le cas de troubles moteurs. De plus, du fait de connections étroitement liées au cerveau, le vestibule joue un rôle fondamental dans l’intégration des rythmes de la musique et de la voix.